Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Journal du CONGO FOOTBALL AWARD.

Rapport de gouvernance 2018 de la FIFA

AVANT-PROPOS

Source: https://img.fifa.com/image/upload/x0ptvxg5vjqdgurqaxcw.pdf (NB: Cliquez sur le lien précédent afin d'exploiter les 70 pages du rapport de gouvernance de la FIFA)

Gianni INFANTINO
Le Président de la FIFA, Gianni INFANTINO lors du 68ème congrès de la FIFA à Moscou le 13 juin 2018

Mission accomplie.

Mieux que par des mots, la performance de la FIFA se mesure par des actions. Je n’ai eu de cesse de le répéter depuis mon élection en 2016, et l’année 2018 en a apporté la preuve évidente. Durant douze mois, la FIFA a montré au monde qu’elle était une organisation positive, responsable et pionnière.

La Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™ a été saluée par de nombreuses personnes comme la meilleure de l’histoire. De l’organisation en général à l’état d’esprit des volontaires en passant par l’introduction de nouvelles technologies, sans oublier l’ambiance inégalable créée par cette communion entre supporters du monde entier et par la qualité du football pratiqué, la Coupe du Monde en Russie restera à n’en pas douter dans les mémoires.

Mais la FIFA ne s’est pas contentée de cela en 2018 : nous avons poursuivi notre effort de professionnalisation du football dans le monde entier, renforcé nos engagements en faveur du développement, intensifié notre réflexion sur la nécessaire structuration du football de clubs et, à un an de la Coupe du Monde Féminine de la FIFA™, nous avons lancé notre Stratégie pour le football féminin. La FIFA est à l’écoute du monde du football comme jamais auparavant, et le ballon rond ne peut qu’en profiter.

Les futurs investissements de la FIFA dans le football sont garantis par notre solide situation financière à l’issue de cette année de Coupe du Monde qui conclut notre cycle quadriennal. Grâce à la maîtrise des coûts, à l’expertise de notre direction financière et au succès de nos programmes commerciaux, nous sommes parvenus à augmenter nos actifs financiers de manière significative en 2018, des actifs qui seront directement réinvestis dans le football, conformément à ce qu’exige la mission première de la FIFA.

Notre principal vecteur d’investissement dans le football est Forward 2.0. Le programme phare de la FIFA a évolué, et pas seulement parce qu’il met dorénavant jusqu’à USD 6 millions à disposition de chacune de nos associations membres. Il implique en effet à présent une structure de conformité qui impose à tous les bénéficiaires de démontrer que les fonds reçus ont été gérés de manière raisonnable en se conformant aux meilleures pratiques en matière de contrôles et de rapports.

La fin de ce cycle est le moment idéal pour se pencher sur nos accomplissements. Rétrospectivement, je suis fier de voir combien nos structures de gouvernance, de finance et de conformité ont gagné en robustesse, combien notre travail de développement s’est étoffé et combien nous sommes désormais davantage à l’écoute des parties prenantes – ce qui nous permet d’avoir un impact bien plus durable sur le football.

Durant ce cycle, nous avons reconstruit l’organisation depuis la base et conclu notre travail par la meilleure Coupe du Monde de l’histoire. Je peux vous assurer que la suite ne sera que meilleure.

Footballistiquement vôtre,

 

Gianni Infantino 

Président de la FIFA

AVANT-PROPOS

Tomaž Vesel
Tomaž Vesel, Président de la Commission d’Audit et de Conformité de la FIFA

La nature du travail d’audit et de conformité est telle que celui-ci n’est en réalité jamais terminé. Une fois les bases des pratiques et du dispositif de gouvernance amélioré de la FIFA mises en place, nous avons pu poursuivre notre mission tout au long de l’année 2018.

L’une des principales mesures que nous avons supervisées a ainsi été la création d’un département d’audit interne au sein de FIFA, afin d’intégrer une culture de contrôle dans les activités quotidiennes de l’organisation. Il est assez clair que, grâce à un système de supervision interne comme externe, la FIFA a pu mettre en place de solides fondations en termes de gouvernance et de pratiques éthiques.

Je suis par ailleurs heureux de rapporter que le programme de conformité de la FIFA a été de nouveau renforcé à travers la publication de cinq séries de directives spécifiques couvrant des domaines clés tels que la lutte contre la corruption et les conflits d’intérêts. En outre, une formation spécialisée a été dispensée à tous les membres de l’équipe de la FIFA sur les sujets les plus importants, en plus d’une sensibilisation considérablement accrue tout au long de l’année. Le panel d’évaluation des risques de la FIFA a réalisé de grandes avancées et a notamment collaboré avec les directeurs de division pour examiner d’un œil critique les activités de l’organisation, en identifiant les principaux risques ainsi que les moyens de les gérer et de les minimiser.

Cette année, la Commission d’Audit et de Conformité a également supervisé le nouveau processus de candidature à l’organisation de la Coupe du Monde de la FIFA 2026™, qui s’est achevé avec succès lors du 68e Congrès de la FIFA. En plus de présider le groupe de travail de cinq personnes qui était chargé de l’évaluation des candidatures, j’ai également contribué à l’élaboration du rapport d’évaluation final.

En plus de ces avancées, nous avons continué d’apporter un soutien actif dans le contrôle de la bonne utilisation des fonds de développement, en menant à bien l’audit central prévu par le programme Forward auprès de 204 associations membres et de cinq confédérations. Au terme du premier cycle de ce programme, je ne peux que rappeler l’importance de la tâche conférée à la Commission d’Audit et de Conformité au moment de superviser la distribution des fonds de développement à travers le monde. Mais je dois également souligner à quel point il est gratifiant d’être témoin du changement de mentalité qui s’est opéré en seulement deux ans et demi, alors que le monde du football a adopté les exigences et les meilleures pratiques en matière d’audit et de conformité.

À l’aube d’un nouveau cycle où les aides financières seront augmentées, je suis très heureux de pouvoir dire que nous nous sommes dotés des contrôles et de la réglementation nécessaires pour être toujours plus à même d’aider les membres de la FIFA à continuer de développer le football de manière durable.

Tomaž Vesel

 

Président de la Commission d’Audit et de Conformité

AVANT-PROPOS

Fatma SAMOURA
Fatma SAMOURA, sécrétaire générale de la FIFA

Pour nous tous à la FIFA, cette année 2018 aura été couronnée de succès. L’administration a su faire preuve d’engagement et de créativité pour mener à bien ses projets de développement partout dans le monde, maintenir ses compétitions et événements parmi les références en la matière, combattre l’injustice et promouvoir l’égalité au sein de la société, et, aux côtés du Comité Organisateur Local (COL) Russie 2018, offrir une Coupe du Monde de la FIFA™ qui a attiré plus d’un million de supporters dans le pays hôte et établi de nouveaux records d’audience. En effet, plus de la moitié de la population mondiale a regardé cette épreuve où les joueurs ont tout donné, et les amateurs de football ont été comme jamais à nos côtés, leur intérêt attestant de leur volonté de voir le football se développer encore davantage. Il en va de même pour nos associations membres, qui ont soumis 606 projets à notre approbation dans le cadre du programme Forward – un record.

Loin de nous endormir sur nos lauriers après avoir organisé la meilleure Coupe du Monde de l’histoire, nous sommes déterminés à continuer à faire évoluer notre organisation. Nous souhaitons conserver les aspects positifs de notre action tout en prenant les bonnes décisions pour entreprendre des changements plus radicaux là où ils sont nécessaires.

Pour la candidature à l’organisation de la Coupe du Monde, nous avons par exemple mené la procédure de la manière la plus transparente, objective et inclusive qui soit, ponctuée par un vote lui aussi totalement transparent de nos associations membres elles-mêmes. Pour la gestion financière de nos associations membres, sans même parler de la nôtre, nous avons mis en place une supervision sans précédent, menant en 2018 un audit central sur les fonds de développement de 204 d’entre elles et contribuant ainsi à établir un système de conformité à travers l’ensemble de la communauté internationale du football. Au sein de l’administration, nous avons formé un nombre record de cadres et employés aux fondements de l’éthique et de l’intégrité, élément essentiel de notre programme de conformité.

Nos associations membres se sont quant à elles retrouvées à Zurich en octobre pour aborder divers aspects de la conformité et échanger leurs bonnes pratiques, renforçant par là-même leurs propres programmes de conformité. La bonne santé de nos finances est aussi un succès, avec un résultat net de USD 1 201 millions à l’issue du cycle quadriennal, des fonds qui nous permettront de continuer à développer le football à tous les niveaux.

Néanmoins, nous savons que nous sommes capables de faire mieux. C’est pourquoi nous avons lancé notre première stratégie à long terme pour le football féminin : l’égalité des sexes est absolument indispensable dans le football et constitue un des piliers de la feuille de route FIFA 2.0. C’est pourquoi nous avons fait de l’innovation technique une composante essentielle de notre organisation en créant une division consacrée à la transformation digitale. C’est pourquoi nous avons créé un département d’audit interne, afin de garantir l’efficacité de la gouvernance de la FIFA, de la gestion des risques et des procédures de contrôle interne. C’est pourquoi nous avons aussi haussé notre niveau de jeu en matière de développement et de responsabilité financière par le biais de notre programme phare, Forward 2.0, en plus d’avoir ouvert des bureaux de développement régionaux partout dans le monde afin d’améliorer notre effort de communication et de coordination.

Le cycle quadriennal qui débute en 2019 s’accompagne de nouvelles opportunités pour la communauté du football et notre organisation est plus que jamais d’attaque pour relever les défis qui se présentent à elle et continuer à repousser ses limites.

Sincères salutations,

 

Fatma Samoura Secrétaire Générale de la FIFA

Partager cette page

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :