Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Journal du CONGO FOOTBALL AWARD.

Entretien exclusif : « Le Congo est la terre de mes ancêtres »

Saad Bubote est un footballeur âgé de 25 ans qui est né à Bordeaux (France). Il évolue au poste d'arrière gauche, et est en ce moment joueur de l'Union Sportive Avranches Mont-Saint-Michel qui se trouve en National 1 (3e niveau en France), mais certains contraintes font qu'il est pour l'instant à la disposition de la réserve, en National 3 (5e niveau). Dans un entretien accordé à christianottataudfoot.over-blog.com, ce jeune nous a fait part de son portrait et de ses envies d'évoluer sous le maillot du Congo.

christianottataudfoot.over-blog.com : Qui êtes-vous ?

Saad Buboté : Bonjour et merci de m'avoir accordé cet entretien. Je m'appelle Saad Buboté, je suis né un 23 août 1995 à Bordeaux. Et je suis un footballeur qui joue au poste d'arrière gauche. Ailier de base, comme beaucoup de joueur de côté, j’ai été replacé latéral pendant mes années de formations, car mes entraîneurs considéraient qu’avec ma vitesse et mes qualités de percutions, je ferai un bon latéral gauche. Et voilà aujourd’hui, l’apport offensif des latéraux dans le football moderne est une vraie plus-value.

christianottataudfoot.over-blog.com : Pouvons-nous nous faire une idée de votre jeune carrière ?

Saad BUBOTE au PARME FC

Saad Buboté : Le football, je l'ai commencé dans mon quartier aux Aubiers à l'âge de 7 ans. Mes débuts débuts footballistiques se sont fait suivre d'un déménagement, et du coup je suis allé jouer dans le club de ma nouvelle résidence : le CMO Bassens. A 14 ans, je rejoins le club de Lormont réputé pour sortir beaucoup de bon joueur à l’instar de Christophe Dugarry, Lamine Diatta, Benoit Tremoulinas, Les frères Sané...

Saad BUBOTE au SM Caen (L2)

C’est dans ce club là que j'ai commencé à m’épanouir et à devenir intéressant avec pour preuve mon intégration à l'âge de 16 ans dans le groupe CFA2 du club, actuellement National 3. Cela m’a permis de progresser et par la suite être repéré par des clubs comme Parme FC (Serie A) où j’étais avec la Primavera, le Stade Malherbe de Caen où j’étais avec le groupe réserve. Hélas pour diverses raisons, l’aventure n’a pas pu continuer dans ces clubs.

Saad Buboté
FC Bassin d’Arcachon en 2015

J’ai rebondit en CFA2 ( actuellement National 3) au FC Bassin d’Arcachon à 18-19 ans, entraîné par Jean Pierre Papin Ballon d’Or 1991, un passage qui m'a donné l’occasion de jouer contre des réserve pros et de me mettre en valeur. Suite à ça j’ai signé dans un autre club de CFA2, à l’AS COZES où j’ai fais l’une de mes meilleures saisons. J’aide le club à se maintenir à ce niveau, et à la fin de la saison je suis en contact avec quelques clubs pros et club de National, mais mon choix se porte sur le club qui avait le plus d’intérêt pour moi : Boulogne-sur-Mer en National 1 ! Et du coup je signe là-bas pour la saison 2017/2018, où l'ambition du club était de retrouver la Ligue 2.

Boulogne-Sur-Mer (National 1)

Malheureusement pour moi, une blessure au genou stoppe mon ascension. Un coup dur à un moment où je jouais mon meilleur football, car je devais me faire opérer. Étant en période de convalescence, je fais la rencontre de Steve Savidan (Ancien international Français) et décide d’aller reprendre du plaisir sous ses ordres dans un club que je connaissais bien, le FC Bassin d'Arcachon. C'est à partir de là que les portes de l’US AVRANCHES en National 1 me sont ouvertes. Avant de signer à l'US Avranches, j'ai refusé l'offre du Raja Beni Mellal, un club de la Ligue 1 marocaine "BOTOLA PRO", à cause du contrat qu'il me proposaient.

 

christianottataudfoot.over-blog.com : Quels sont qualités et faiblesses ?

Saad BUBOTE à l'AS Cozes

Saad BubotéAvec beaucoup d’humilité et toute proportion gardé, je dirais que mes qualités sont ma capacité de répétition des efforts, ma vitesse, et ma technique. Mes défauts en restant lucide, je dirais que je dois progresser tactiquement et surtout qu'étant un joueur qui aime contre-attaquer, je dois faire attention à mes placements et pas vouloir me projeter trop vite vers l’avant. Autrement dit gérer les temps forts et les temps faibles durant les matchs, car on peut toujours mieux faire à condition d'être très exigent envers soi-même, et surtout se donner les moyens de ses ambitions.

christianottataudfoot.over-blog.com :  Est-ce vrai que vous remplissez le critères FIFA pour que vous puissiez jouer un jour pour le Congo ?

Saad Buboté : Oui ! En ce qui concerne les normes FIFA je suis bel est bien éligible et sélectionnable si un jour j’ai l’honneur d’être convoqué. Jouer pour son pays, c'est toujours un honneur ! Et je tiens à jouer pour le Congo, afin de rendre fier mon père et aussi tout le peuple congolais. Pourquoi je peux jouer pour le Congo ? C'est parce que mon père  NTONDO BUBOTE est congolais de Brazzaville, il y est né ! Il est vrai que j'ai la nationalité : française pour être né en France et celle marocaine par l'intermédiaire de ma mère, mais le Congo est avant tout mon pays, il est la terre de mes ancêtres. Et je suis prêt à tout donner sur le terrain pour le Congo.

christianottataudfoot.over-blog.com : Comment avez-vous traversé la période de confinement ? Et quel a été votre sentiment d'apprendre la reprise des activités footballistiques  ?

Saad BUBOTE à Avranches

Saad Buboté : Oui la France n’a pas été épargnée par la pandémie.
Je tiens tout d’abord à présenter mon soutien le plus sincère à toutes ces familles qui hélas ont perdu un proche. Comme on dit souvent que la réalité d’aujourd’hui ne sera pas forcément celle de demain, et qu'il faut rester prêt à toute éventualité, le confinement m’a rappelé que tout peut aller très vite, dans les deux sens, aucune situation n’est figé. Personnellement, le mot crise rimait avec « opportunité ». L’opportunité de retrouver un challenge intéressant et relancer ma carrière. Le confinement m'a fait grandir. Je me suis entraîné tous les jours (footing, renforcement musculaire, travail avec ballon...). 

Saad BUBOTE à Avranches

Le jour de l'annonce de la reprise des activités footballistiques, c'est avec un sentiment de liberté de pouvoir enfin rejouer au football que j'ai accueilli cette nouvelle. Elle nous a fait tous fait du bien je pense. Et moi, je me suis mis à me préparer avec mon préparateur physique que je tiens d’ailleurs à remercier pour tout ce qu’il a fait pour moi. Nous avons bossé dur pour l’échéance de la reprise. Malheureusement j’ai eu des petits pépins physiques comme beaucoup de joueur dans cette période post confinement.

Le sentiment qui m'anime de la reprise, malgré mon pépin physique est le fait d'avoir joué mon premier match amical post Covid-19 avec l’équipe réserve. Et que j'ai pu m’exprimer lors de cette rencontre en délivrant une passe décisive qui nous fait égaliser et  épargner de la défaite.

Saad Buboté (extrême droite) durant une séance d'entraînement au Maroc

#christianottataudfoot

© OKAB SO & MEDIA GROUP - Septembre 2020 - Tous droits réservés.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article