Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le Journal du CONGO FOOTBALL AWARD.

Formation intense : Aucun arbitre congolais était au rendez-vous

Débuté le 11 octobre dernier en prélude aux interclubs, le stage de formation des arbitres regroupant 33 officiels de matchs dont 17 arbitres et 16 assistants, s'est clôturée ce jeudi 15 octobre au Caire (Egypte). Et n'a pas du tout connu la participation des arbitres congolais, déjà absent sur la liste des présélectionnés pour la Coupe du monde 2022. 

Organisée par la Confédération Africaine de Football (CAF), ce stage de formation avait pour but de : 

  • Evaluer l'état de préparation des officiels de match pour le reste de la compétition après une interruption de six mois en raison de la pandémie de COVID-19, et également à affiner leurs capacités pour les étapes décisives du championnat continental des clubs.
  • Former les officiels sur l'usage de la VAR qui sera utilisée pour le reste de la compétition.
  • Et de discuter sur les questions des amendements aux lois de jeux, les fautes de main, les analyses de match et vidéo, la règle du hors-jeu, les incidents dans la surface de réparation et les fautes tactiques.

« À partir du cours, nous nommerons des officiels pour les matchs à venir (demi-finales et finale). Ils se rendront du Caire aux différents sites de match tout en respectant les protocoles » avait déclaré le directeur de l'arbitrage de la CAF, Eddy Maillet, au sujet de l'importance de ce stage de formation.

Les instructeurs du cours durant ce stage étaient Jérôme Damon (Afrique du sud), Jean Claude Birumushahu (Burundi), Doue Noumandiez Désiré (Côte d'Ivoire) et Mademba Mbacke (Sénégal).

#christianottataudfoot

© OKAB SO & MEDIA GROUP - Octobre 2020 - Tous droits réservés.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article